Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘puteaux en plage’

Les vacances pointant pour les uns, le travail saisonnier pour les autres, un petit sketche de Tzek et Pido, bien pensé.

La distanciation de l’humour est parfois utile au maintien de l’équilibre, y compris en politique.

Publicités

Read Full Post »

Puteaux en plage :

Pourquoi ai-je soutenu cette manifestation en votant pour lors du dernier conseil municipal?

Cette manifestation, dont Charles Ceccaldi-Raynaud avait eu l’initiative est un temps fort de la vie de Puteaux. Elle permet à ceux qui ne peuvent partir en vacances, d’avoir une évasion à quelques mètres de leur habitation. Elle permet des moments de loisirs, de retrouvailles et de joie.

Elle permet également à ceux qui peuvent partir en congé, mais à d’autres périodes, de profiter de coupures avec leur quotidien. Des navettes sont ainsi mises à la disposition des habitants de Puteaux,  permettant de brèves escapades entre midi et deux.

Si il est vrai que la manifestation est limitée dans le temps et de ce fait peut « échapper » à ceux qui partent pendant ce laps de temps, il n’est pas moins vrai que ceux qui ne partent pas du tout peuvent en profiter.

Le terme social, arrangé à toutes les sauces perd son sens premier. Le social, c’est avant tout le lien social. Ce n’est donc pas un pis aller qu’on donne aux plus défavorisés.

Ce qui maintient le lien social, c’est l’égalité de considération. L’égalité républicaine, c’est l’égalité de considération.

Si une ville a les moyens financiers d’offrir à ses habitants une prestation haut de gamme qui profite en priorité aux plus démunis, pourquoi irait-elle proposer une manifestation de petite envergure au motif que je cite « elle ne serait pas moins sociale? »

J’ai soutenu Charles Ceccaldi-Raynaud, qui n’a pas comme on veut bien le caricaturer fait du clientèlisme, mais qui a eu une gestion solidaire, assurant la transition entre le puteaux ouvrier, et le puteaux résidentiel.

La cité délabrée devenue la ville la plus riche de France : c’est l’oeuvre de Charles Ceccaldi-Raynaud.

Les logements sociaux de Puteaux sont d’aussi belle qualité que les logements privés, et à l’oeil nu, les façades extérieures ne laissent en rien présager que d’un côté se trouvent les uns, de l’autre, les moins favorisés. Cette politique doit se poursuivre.

L’égalité de considération a été au coeur de la politique de Charles Ceccaldi-Raynaud.

Elle ne signifie pas l’égalitarisme, c’est à dire le nivellement par le bas. Elle signifie la préservation du lien social, par une absence, précisément de condescendance pour les moins favorisés.

Elle s’inscrit en cela tout à fait dans la politique de Nicolas Sarkozy et la mise en oeuvre du RSA qui consiste non pas à maintenir les personnes dans leur situation précaire, mais à établir des ponts vers la création de richesse, rendue possible, et en l’absence de frein imaginaire.

En effet, il ne faut pas omettre l’importance du mimétisme social. Si la reproduction sociale est importante en France, ce n’est pas uniquement parceque le suivi de certains enfants serait plus abouti au sein d’une catégorie de population, c’est surtout une question de CONFIANCE EN SON POTENTIEL que développe un individu.

Si un individu sent sur lui le regard condescendant d’une frange de la société, il y a fort à parier qu’il développe un sentiment d’échec programmé, en se disant : « ce genre de réussite n’est pas à ma portée »

En conclusion, je soutiendrai lors de mon mandat d’élue, toute manifestation visant à préserver l’égalité de considération, autrement appelée par Rousseau, l’égalité républicaine. Au nom du même principe, je m’élèverai contre tout projet me paraissant porter atteinte à la préservation de cet équilibre.

Read Full Post »